Pagina:La Bigne Villeneuve - Cartulaire de l’Abbaye Saint-Georges.djvu/198

E Wikisource
Jump to navigation Jump to search
Haec pagina nondum emendata est

— 188 —

Rcdonense; Roberto de Apigneio ; Stéphane presbitero Goionis [1] ; Gaufredo Torneminense ; Guillelmo de Orgeriis ; Joscelino de Cenomanis ; Gaufredo fdio Burg... ; Pagano de Becherel ; Petro scriptore, et aliis quam pluribus ; apud Redonas. — Cum sigillo.

[Pris sur une copie en papier, écriture du XVIIe siècle. — On lit en note au bas de la page : « C'est un don fait à l’abaye de Sy Georges par Constance, fille de Conan, duchesse de Bretagne, d'une rente perpétuelle de dix livres à prendre sur les entrées de Rennes, pour être employées a traiter toute la communauté des religieuses, tous les ans, le jour de la Sainte Agnès. »]


II.

[Circiter anno 1180.]

Fondation d'une messe d'obiit dans l'église de Saint-Georges [2].

Universis sancte matris Ecclesie filiis ad quorum noticiam littere iste pervenerint universum Redonensis ecclesie Capitulum salutem. Quoniam ea que aguntur, nisi cito scripto et memorie commendentur, cicius oblivionis diluvio delentur, et inde plerumque lites et contentiones oriuntur ; hac igitur consideratione inducti, institucionem cujusdam capellanie ne pro defectu vcridici testimonii amplius aliqua controversia super ea nascatur, huic pagine inserere curavimus. Instituit itaque Willelmus Segorni capellaniam quandain de vinoa sua de campo Bertre et planca terre cidem vinee contigua, et torculari, salvo jure hereduni Martini in quorum terra fundatum

est torcular. Atque camdem capellaniam Herveo Britoni cle

  1. Var. : « Stephano Goione » dans une autre copie du même temps.
  2. Au dos de l’acte est écrit en caractères du xiiie siècle : « De vinea de Bertra. »